Le Cercle d'Or : Un Incontournable de l'Islande

Le Cercle d'Or : Un Incontournable de l'Islande

LE CERCLE D’OR

Si tu ne disposes que d’une seule journée pour visiter les alentours de Reykjavik, le Cercle d’Or est une destination parfaite pour toi. Ce circuit inoubliable te fera découvrir les sites naturels, historiques et culturels les plus importants d’Islande en un seul jour.

Les terres géothermiques de Geysir et Strokkur

C’est une des plus petites zones géothermiques d’Islande. Particulièrement connu pour ses sources d’eau chaude et ses geysers. Elles sont situées dans la vallée de Haukadalur. Au beau milieu de la végétation et des fleurs tu auras la chance de voir un phénomène géothermique rare. Les plus connus étants Geysir et Strokkur. Geysir a été inactif pendant plusieurs années mais il l’est maintenant depuis le tremblement de terre de 2000.

Strokkur

 Strokkur est l’un des geysers les plus puissants et spectaculaires, il entre en éruption toutes les 4 à 8 minutes pour atteindre une hauteur allant de 20 à 25 mètres voir plus. Il est surnommé le Geysir fantastique car c’est le seul à rentrer en éruption le plus régulièrement. C’est la principale attraction de la vallée de Haukadalur et la raison pour laquelle c'est l'un des sites les plus visités du pays. Bien que Geysir entre en éruption à des hauteurs pouvant atteindre plus de 80 mètres, il est loin d'être suffisamment régulier pour justifier la popularité de Haukadalur.

La vallée de Haukadalur

La vallée de Haukadalur, possède également de nombreuses autres caractéristiques qui méritent le détour. La beauté naturelle de la région, des sources chaudes et d'autres petits geysers sont situés tout autour, et le sol lui-même est coloré naturellement par des éléments tels que le cuivre (vert), le soufre (jaune), et le fer (rouge).

Les critères pour une éruption réussie

Les geysers actifs comme Strokkur sont rares dans le monde car il faut regrouper un certain nombre de critères pour qu’ils soient en éruption.

Le premier critère important pour une éruption réussie est la présence naturelle d’une source chaude. Le magma doit être proche de la surface pour que les pierres soient assez chaudes pour chauffer l’eau. Étant donné que l'Islande est située entre les plaques tectoniques nord-américaines et eurasiennes, ce critère est rempli dans la majeure partie du pays.

Il faudra également une source d’eau souterraine. Dans le cas de Strokkur, cette source vient du deuxième plus grand glacier du pays : Langjökull. L'eau de fonte du glacier s'infiltre dans la roche de lave poreuse et se déplace sous terre dans toutes les directions.

Enfin, il est nécessaire pour créer un Geyser, d’avoir un système naturel complexe qui permet à un geyser de faire éruption. Au-dessus de la source de chaleur intense, il doit y avoir un espace pour que l'eau qui coule se rassemble comme un réservoir. De ce bassin, il doit y avoir un conduit pour l'échappement des gaz. Ce conduit doit être garni de silice afin que l'eau bouillante et ascendante ne puisse pas s'échapper avant l'éruption. La silice est la forme naturelle du dioxyde de silicium qui entre dans la composition de nombreux minéraux.

Les chutes de Gullfoss

Situé au nord-est de Geysir, Gullfoss n’est pas la chute d’eau la plus haute d’Islande mais est probablement la plus incroyable ! Considérée comme la plus connue d’Islande, Gullfoss est aussi très certainement la plus belle. Haute de 32 mètres, ces chutes d’eau puissantes, dont l’eau provient du glacier, s’appellent Langjokull, ce qui veut dire « Chutes dorées » en Islandais qui a d’ailleurs donné son nom au cercle d’or, faisant référence à l’arc-en-ciel doré qui apparait au-dessus des gorges lorsque le temps est dégagé. Gullfoss est une cascade à plusieurs niveaux. Il a deux chutes, dont la plus longue chute mesure 21 mètres de haut.

Le débit d’eau de Gullfoss

En moyenne, le débit d'eau est d'environ 110 m3 par seconde mais lors des inondations, elle peut remplir près de 50 piscines olympiques en une minute. Les inondations sont si intenses qu'elles peuvent remplir la gorge jusqu’au sommet, qui mesure quand même 32 mètres de haut.

 

Sigriður et sa lutte pour protéger Gullfoss 

Le tourisme de cette incroyable cascade remonte à 1875 et son accès était plutôt difficile. Sigriður, qui est une figure importante du mythe entourant la cascade, guidait souvent les visiteurs jusqu'à la celle-ci, elle a d’ailleurs construit, avec ses sœurs, le premier sentier qui descendait jusqu'à la cascade.

Lorsqu'elle a entendu que Gullfoss allait être loué par certains investisseurs pour produire de l'électricité, elle les a poursuivis en justice, menaçant même de se jeter dans la cascade. Heureusement, les investisseurs n'ont pas payé le loyer et le bien a été récupéré et vendu au gouvernement islandais afin de protéger la cascade tel que nous la connaissons aujourd'hui.

 

Le parc national de Þingvellir

Ce site, qui figure au patrimoine mondial de l’UNESCO, a un intérêt double, à la fois historique et géologique. Situé au bord du plus large lac du pays (þingvallavatn), il est très agréable d’y faire une balade. Cette vaste plaine tout autour du lac permet de faire de très jolies promenades. Vous apprécierez les paysages, l’atmosphère, et aurez vos pieds entre deux continents. Dans le parc, vous découvrirez la faille Almannagjá, immense faille causée par la dérive des deux continents, qui marque la frontière orientale de la plaque nord-américaine.

Back